Les différents substituts au tabac

Les différents substituts au tabac

Aujourd’hui vous pouvez trouver en pharmacie plusieurs types de substituts au tabac qui peuvent vous aider efficacement à arrêter de fumer. Il n’est en effet pas facile d’arrêter la cigarette pour un fumeur à cause du phénomène de dépendance. Sensations de faim, difficultés de concentration, insomnies, nervosité, anxiété, irritabilité, voilà quelques désagréments liés à l’arrêt du tabac et que vous pourrez éliminer grâce aux substituts nicotiniques.

Comment fonctionnent les substituts au tabac

Les substituts nicotiniques aident à lutter contre le syndrome de sevrage et son cortège de désagréments. On peut les trouver sur le marché sous forme de d’inhalateur, de gommes à mâcher, de comprimés ou encore de patch. Leur utilisation marche dans la plupart des cas. Ils doublent vos chances d’arrêter de fumer sur un an en vous libérant de la dépendance physique à la nicotine qui se crée au fur et à mesure qu’on inhale la fumée du tabac contenant de la nicotine. Les substituts nicotiniques permettent en fait de compenser une partie de la proportion de nicotine que votre organisme à pris l’habitude de recevoir alors que vous fumiez encore. Ils réduisent ainsi considérablement les symptômes de sevrage ce qui vous facilite la concentration sur l’aspect comportemental et social de la consommation de tabac. Ainsi, cela vous facile très nettement l’arrêt complet de la cigarette.

Quelques exemples de substituts au tabac

Les substituts à la nicotine qui existent aujourd’hui sont nombreux. Parmi eux on trouve notamment le spray nasal qui est particulièrement recommandé aux fumeurs ayant connu une très grande dépendance à la cigarette. Vous le trouverez sous forme d’un flacon de 10ml contenant 100 mg de nicotine. On a ensuite l’inhalateur qui lui combat en même temps la dépendance à la nicotine et l’habitude gestuelle. C’est en fait un genre de porte-cigarette à partir duquel l’utilisateur aspire une vapeur de nicotine. Les pastilles à sucer aussi font partie des substituts au tabac qui sont particulièrement efficaces. Les pastilles à sucer sont une alternative plus discrète aux gommes à mâcher. On a également les microtabs (comprimés) qu’on place sous la langue pour qu’ils fondent doucement en diffusant des doses contrôlées de nicotine dans la bouche. Ils offrent flexibilité et discrétion dans leur utilisation. Tout comme ceux-là, d’autres substituts nicotiniques très connus comme les gommes à mâcher et les patchs (timbres ou dispositifs transdermiques) existent aussi et ne manquent pas d’efficacité.

Comments are closed.