La cigarette électronique, un phénomène de mode à réglementer

La cigarette électronique, un phénomène de mode à réglementer

C’est un fait universel, la cigarette électronique connaît un succès dans les quatre coins du monde. Ce produit innovant a en effet fait ses preuves et constitue à ce jour une excellente alternative à la cigarette traditionnelle.

shutterstock_145084030 (Medium)La cigarette électronique, un véritable phénomène en vogue

Le « vaping », c’est ainsi que les américains nomment ce nouveau phénomène à la mode qu’est la cigarette électronique. Toute une pléthore de marques propose aujourd’hui plusieurs modèles pour innover sans cesse et proposer des styles plus attrayants et plus performants. Et oui, les échoppes spécialisées dans la vente de cigarette électronique deviennent encore plus nombreuses. Sur le web, dans les pharmacies, chez les épiciers, chez les buralistes et même dans certaines grandes surfaces, la cigarette électronique est disponible partout. Ainsi, ce produit connaît un vif succès et tout spécialement aux Etats-Unis et dans les pays d’Europe. D’après les analystes économiques, la cigarette électronique aurait un chiffre d’affaires de près de deux milliards de dollars au Etats-Unis.

 

La cigarette électronique vis-à-vis du Parlement Européen

 

Alors que l’Europe et particulièrement la France ont un grand penchant pour cette alternative au tabac, le parlement européen compte débattre sur l’e-cigarette. 500 000 français et plus ont déjà choisi d’en user et ce nombre ne cesse d’augmenter. Les députés seront alors portés à délibérer sur l’encadrement de ce produit, notamment si ce dernier sera qualifié de produit pharmaceutique ou produit du tabac.

 

Bientôt une norme pour la cigarette électronique ?

 

Hélas, il n’y a pas encore de norme NF régissant l’e-cigarette, pouvant garantir la fiabilité du produit. Par contre une norme CE est en vigueur. Elle concerne la qualité de l’équipement électronique. Ce sigle doit de ce fait être inscrit sur le produit si les fabricants désirent le commercialiser dans l’Union Européenne. Il faut cependant prendre garde car ce logo est vu sur certains produits sans que ces derniers ne respectent pas les normes.

 

Comments are closed.